Écrire Mohammed Soudani, un militant condamné à l’issue d’un procès inique

Action complémentaire sur l’AU 295/09, MDE 30/017/2009, 18 novembre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 DÉCEMBRE 2009. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le militant étudiant Mohammed Soudani a été condamné à quatre mois d’emprisonnement à l’issue d’un procès inique qui s’est tenu le 24 octobre. Il a été arrêté le 22 octobre après avoir rencontré deux journalistes français et a été détenu au secret jusqu’au 9 novembre. Mohammed Soudani a été détenu au secret dans des circonstances qui s’apparentent à une disparition forcée à la prison de Mornaguia, à la périphérie de Tunis, la capitale, pendant près de trois semaines avant que sa famille ne soit autorisée à lui rendre visite le 12 novembre. Des agents des forces de sécurité ont informé la famille de Mohammed Soudani de son lieu de détention le 9 novembre. Mohammed Soudani a déclaré qu’il avait été arrêté le 22 octobre par des membres de la Sûreté de l’État et qu’il avait été battu lors de son arrestation. Craignant qu’il ait été gravement blessé lors de ce passage à tabac, des agents des forces de sécurité l’ont conduit chez un médecin. Après avoir été examiné et soigné pour des blessures mineures, il a été emmené à la prison de Mornaguia sans être interrogé. Le 24 octobre, Mohammed Soudani a été présenté à un juge, qui l’a interrogé en l’absence de son avocat. Le 31 octobre, à l’issue d’un procès inique durant lequel il n’a pas pu bénéficier d’une assistance juridique, il a été reconnu coupable d’ivresse, de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition