Écrire Un prêtre vietnamien, le père Nguyen Van Ly, incarcéré est gravement malade

AU 313/09, ASA 41/009/2009 Le père Nguyen Van Ly, prêtre catholique et militant en faveur de la démocratie incarcéré dans une prison vietnamienne, semble avoir été victime d’un accident vasculaire cérébral le 14 novembre. Il est conscient mais souffre d’une hémiplégie. Il a été transféré dans un hôpital pénitentiaire à Hanoï, la capitale vietnamienne. Il pourrait être renvoyé en prison, où il ne recevrait pas les soins médicaux adaptés à cette pathologie susceptible de mettre sa vie en danger. Le père Nguyen Van Ly, âgé de soixante-trois ans, a été transféré de la prison de Ba Sao – dans la province de Ha Nam (nord du Viêt-Nam) –, où il était détenu à l’isolement depuis mars 2007, à l’hôpital pénitentiaire 198 de Hanoï – géré par le ministère de la Sécurité publique. Cinq gardiens de prison surveillent sa chambre et n’autorisent les membres de sa famille à le voir que pour s’occuper de lui, notamment en lui apportant des vêtements de rechange et de la nourriture. Selon des sources vietnamiennes, le père Ly passerait actuellement des examens médicaux. En prison, il a souffert d’hypertension et d’autres problèmes de santé. Il est tombé malade à plusieurs reprises au cours des six derniers mois. Il s’est cogné la tête lors d’une chute et n’a pas pu se relever. Par ailleurs, il avait perdu temporairement la mobilité d’un côté de son corps. Il s’est remis malgré les soins médicaux insuffisants qu’ils recevaient à la prison de Ba Sao. Le père Ly est un prêtre catholique qui milite en faveur des droits humains et de la démocratie. En (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir