Écrire Luz Elsia Almanza.Une défenseur des droits humains en danger

AU 319/09, AMR 23/029/2009, 27 novembre 2009 La vie de Luz Elsia Almanza, une défenseure des droits humains colombienne, est en danger depuis qu’un groupe paramilitaire l’a qualifiée de « cible militaire ». Son travail vise à mettre fin à l’impunité qui règne dans les affaires de disparitions forcées en Colombie. Le 18 novembre, Luz Elsia Almanza, la coordinatrice de l’Association des familles de détenus disparus (ASFADDES) dans la ville de Barrancabermeja, dans le nord de la Colombie, a reçu sur son téléphone portable un SMS de menace envoyé par un correspondant anonyme. En voici le contenu : « Mme Luz Almanza c’est pour vous faire savoir qu’en tant que représentante d’une organisation que vous dirigez vous êtes déclarée cible militaire, cordialement Forces d’autodéfense. » Elle a ensuite reçu le SMS suivant : « Gaitanistes ». Les Forces d’autodéfense gaitanistes sont un groupe paramilitaire actif dans le nord de la Colombie. Depuis le début de l’année, le domicile de Luz Elsia Almanza et les locaux de l’ASFADDES sont surveillés par des inconnus. La dernière opération de surveillance de son domicile s’est déroulée le 26 novembre dans l’après-midi : deux hommes sillonnaient le quartier à moto en ralentissant lorsqu’ils passaient devant sa maison. Depuis le 22 novembre, des rumeurs circulent à Barrancabermeja selon lesquelles son nom figurerait sur une liste de personnes que les Forces d’autodéfense gaitanistes prévoient de tuer. Le 23 avril, elle avait été abordée par deux hommes qui s’étaient présentés comme des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.