Écrire Ibrahim Zaoutdinovitch Mankiev risque d’être torturé s’il est extradé vers la Russie

Action complémentaire sur l’AU 307/09, MDE 12/034/2009, 3 décembre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 JANVIER 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ibrahim Zaoutdinovitch Mankiev, un ressortissant russe de trente-deux ans originaire d’Ingouchie, risque d’être extradé très prochainement vers la Russie, où il pourrait être torturé ou soumis à d’autres mauvais traitements. Il est actuellement détenu au secret en Égypte. Les autorités russes auraient demandé l’extradition d’Ibrahim Zaoutdinovitch Mankiev, qui a été arrêté le 10 novembre à Alexandrie par les services de sécurité égyptiens. Il serait détenu au secret depuis cette date. S’il était renvoyé en Russie, cet homme pourrait être jugé de manière inique et risquerait d’être torturé et soumis à d’autres formes de mauvais traitements en vue de lui extorquer des « aveux ». Amnesty International est opposée à l’extradition d’Ibrahim Zaoutdinovitch Mankiev vers la Russie. Elle reçoit régulièrement des informations faisant état de cas de détenus torturés ou soumis à d’autres mauvais traitements en Russie, et indiquant que les autorités n’enquêtent pas de manière efficace sur ces faits ou ne traduisent pas en justice les responsables présumés. L’organisation a recueilli des informations sur de nombreux cas de recours à la torture et à d’autres mauvais traitements dans le Caucase du Nord. Des « aveux » obtenus sous la torture sont utilisés lors des procès, ce qui n’est pas conforme aux normes internationales (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.