Écrire Des centaines de personnes risquent d’être exécutées en Irak

AU 324/09, MDE 14/037/2009, 3 décembre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 JANVIER 2010.Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les autorités irakiennes se préparent à exécuter des centaines de prisonniers, parmi lesquels 17 femmes. Ces personnes ont épuisé toutes les voies de recours et pourrait être exécutées à tout moment. Plus de 900 personnes, dont 17 femmes, seraient actuellement dans le couloir de la mort en Irak et auraient épuisé toutes les voies de recours. Leurs condamnations à mort auraient été ratifiées par le Conseil présidentiel, ce qui signifie que ces personnes pourraient être exécutées à tout moment. On sait qu’au moins 120 personnes ont été exécutées depuis le début de l’année 2009 et les autorités irakiennes ont l’intention, semble-t-il, de procéder à ces nouvelles exécutions avant les élections présidentielles prévues pour le mois de janvier (bien que ces élections soient désormais susceptibles d’être reportées) malgré les pressions nationales et internationales contre le recours à la peine de mort en Irak. Les prisonniers qui risquent d’être exécutés ont été déclarés coupables d’infractions telles que le meurtre et le kidnapping, mais beaucoup d’entre eux ont vraisemblablement été condamnés à l’issue de procès iniques. Parmi ces 17 femmes pourraient figurer celles qui attendaient leur exécution dans la cinquième section de la prison d’Al Kadhimiya, à Bagdad. Ces personnes avaient fait l’objet de l’AU 195/09 (MDE 14/019/2009) du 21 juillet (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir