Écrire Un militant politique, Ahmed Mustafa Ben Mohammed, détenu au secret en Syrie

AU 327/09, MDE 24/036/2009 Ahmed Mustafa Ben Mohammed, un militant politique syrien généralement désigné par son pseudonyme, Pir Rostom, est actuellement détenu au secret dans un lieu inconnu. Il risque de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Une source syrienne a indiqué à Amnesty International que Pir Rostom, quarante-six ans, avait été arrêté le 5 novembre à Alep, dans le nord de la Syrie, probablement par des membres de la Sécurité politique. Il était rentré le 26 octobre à Efrin, sa ville de résidence située dans la province d’Alep, après avoir quitté le Kurdistan irakien, où il avait vécu pendant deux ans. Les autorités n’ont pas informé sa famille de son lieu de détention et n’ont pas révélé les raisons de son arrestation ni indiqué s’il allait être inculpé. Au moment de son arrestation, cet homme souffrait d’un ulcère à l’estomac et d’une infection rénale, deux pathologies nécessitant une surveillance médicale et un traitement réguliers. Il est membre du Parti démocratique du Kurdistan (PDK), un parti politique syrien interdit qui réclame le respect des droits de la minorité kurde de Syrie dans le cadre de l’unité nationale. Ce groupe fait partie de la Déclaration de Damas pour le changement national démocratique, une organisation interdite qui rassemble plusieurs mouvements d’opposition en Syrie. Pir Rostom est également écrivain et a publié quatre recueils d’histoires en langue kurde. Pir Rostom faisait partie des personnes arrêtées pour avoir participé à une réunion (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.