Écrire Le journaliste Maan Aqel risque la torture

AU 334/09, MDE 24/037/2009, 11 décembre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 JANVIER 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le journaliste Maan Aqel a été arrêté le 22 novembre à Damas, la capitale syrienne. Il est actuellement détenu au secret, une situation qui l’expose au risque de subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements. Maan Aqel écrit pour Al Thawra, un journal détenu par l’État. Il a été arrêté dans les locaux de ce journal, à Damas. Trois jours plus tard, des agents de la Sûreté de l’État l’ont menotté et accompagné à son domicile de Damas, ont effectué une perquisition et ont emporté les enregistrements de ses interviews, son ordinateur et son appareil photo. Ils auraient ordonné à sa famille d’attendre un mois avant de demander de ses nouvelles. Les autorités n’ont pas indiqué où Maan Aqel est détenu, pourquoi il a été arrêté et s’il va être inculpé. Cependant, le responsable adjoint du Syndicat des journalistes syriens a indiqué en privé à un journaliste que Maan Aqel avait été arrêté pour des « infractions pénales » sans lien avec ses articles. Il a aussi démenti les informations selon lesquelles Maan Aqel avait été licencié deux jours après son arrestation, mais a ajouté qu’une telle mesure pourrait être envisagée par la suite. Pourtant, selon des sources syriennes, la décision de le licencier a bien été prise le 24 novembre, au motif qu’il s’était absenté sans autorisation. Maan Aqel écrit des articles traitant, entre (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.