Écrire La famille d’Adnan Ibraguimov en danger en Russie

AU 335/09, EUR 46/029/2009, 11 décembre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 JANVIER 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Adnan Ibraguimov, un homme de cinquante-quatre ans originaire de Tchétchénie (Fédération de Russie), et sa famille sont en danger depuis qu’il a entamé des investigations sur la disparition forcée présumée de son neveu, Said Salekh Ibraguimov. Le 21 octobre au matin, Said Salekh Ibraguimov, dix-neuf ans, a quitté son domicile de Goity, un village du district d’Urus-Martan, pour se rendre dans la ville voisine de Grozny, la capitale tchétchène. Vers 14 heures, des agents des forces de sécurité – probablement des militaires et des policiers – ont effectué une descente et perquisitionné à son domicile. La femme de Said Salekh Ibraguimov et sa grand-mère handicapée de quatre-vingts ans se trouvaient dans la maison. Alerté par des membres de la famille, Adnan Ibraguimov a quitté son domicile de Grozny pour se rendre sur les lieux. La police a arrêté cet homme ainsi que la mère de Said Salekh Ibraguimov, en les accusant d’aider des membres de groupes armés illégaux. Des policiers leur ont montré le corps sans vie d’un insurgé présumé qui, selon eux, se cachait dans la maison. Adnan Ibraguimov et la mère de son neveu ont affirmé qu’ils ne savaient rien à ce sujet. Ils ont été emmenés au poste de police du district d’Urus-Martan, où ils ont été interrogés avant d’être libérés quelques heures plus tard. La maison dans laquelle (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.