Écrire Haleh Esfandiari (f), universitaire de nationalité irano-américaine, 67 ans ...

... Kian Tajbakhsh (h), universitaire de nationalité irano-américaine, 45 ans ; Parnaz Azima (f), journaliste de nationalité irano-américaine ;Ali Shakeri (h), militant pacifiste de nationalité irano-américaine, 59 ans MDE 13/113/2007 - Action complémentaire sur l’AU 110/07 (MDE 13/053/2007 du 14 mai 2007) et ses mises à jour (MDE 13/064/2007 du 1er juin 2007 et MDE 13/107/2007 du 24 août 2007) Kian Tajbakhsh, spécialiste des sciences sociales et urbaniste de nationalité irano-américaine, a été libéré le 19 septembre moyennant une caution d’un milliard de rials (environ 80 000 euros). Selon les informations reçues, il a retrouvé sa famille. Haleh Esfandiari, qui avait été libérée sous caution le 21 août, a quitté l’Iran le 2 septembre. Elle aurait déclaré n’avoir subi aucun mauvais traitement physique, bien que les lumières de sa cellule soient restées allumées vingt-quatre heures sur vingt-quatre pendant sa détention, et qu’on ne lui ait jamais expliqué pourquoi elle avait été arrêtée. Parnaz Azima a récupéré son passeport le 4 septembre. Elle a quitté l’Iran le 18. Il s’agit d’une journaliste de Radio Farda, une station en langue persane opérée conjointement par Radio Free Europe/Radio Liberty et Voice of America. Ali Shakeri, militant pacifiste, est détenu à l’isolement à la prison d’Evin. Il n’a été inculpé d’aucune infraction à la connaissance d’Amnesty International, et n’a pas été autorisé à consulter un avocat. Il lui aurait été permis, le 10 mai, de téléphoner à sa famille afin de la prévenir de son (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition