Écrire Haleh Esfandiari (f), universitaire de nationalité irano-américaine, 67 ans ...

... Kian Tajbakhsh (h), universitaire de nationalité irano-américaine, 45 ans ; Parnaz Azima (f), journaliste de nationalité irano-américaine ;Ali Shakeri (h), militant pacifiste de nationalité irano-américaine, 59 ans MDE 13/113/2007 - Action complémentaire sur l’AU 110/07 (MDE 13/053/2007 du 14 mai 2007) et ses mises à jour (MDE 13/064/2007 du 1er juin 2007 et MDE 13/107/2007 du 24 août 2007) Kian Tajbakhsh, spécialiste des sciences sociales et urbaniste de nationalité irano-américaine, a été libéré le 19 septembre moyennant une caution d’un milliard de rials (environ 80 000 euros). Selon les informations reçues, il a retrouvé sa famille. Haleh Esfandiari, qui avait été libérée sous caution le 21 août, a quitté l’Iran le 2 septembre. Elle aurait déclaré n’avoir subi aucun mauvais traitement physique, bien que les lumières de sa cellule soient restées allumées vingt-quatre heures sur vingt-quatre pendant sa détention, et qu’on ne lui ait jamais expliqué pourquoi elle avait été arrêtée. Parnaz Azima a récupéré son passeport le 4 septembre. Elle a quitté l’Iran le 18. Il s’agit d’une journaliste de Radio Farda, une station en langue persane opérée conjointement par Radio Free Europe/Radio Liberty et Voice of America. Ali Shakeri, militant pacifiste, est détenu à l’isolement à la prison d’Evin. Il n’a été inculpé d’aucune infraction à la connaissance d’Amnesty International, et n’a pas été autorisé à consulter un avocat. Il lui aurait été permis, le 10 mai, de téléphoner à sa famille afin de la prévenir de son (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.