Écrire La famille d’Oscar Barrios est en danger

AU 337/09, AMR 53/007/2009, 15 décembre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 JANVIER 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. La famille d’Oscar Barrios est en danger. Depuis 2003, cet homme et ses proches – qui résident dans le nord du Venezuela – sont victimes de manœuvres d’intimidation de la part de policiers. Oscar Barrios a été tué le 28 octobre 2009. Trois autres hommes de sa famille avaient déjà été tués avant lui. Oscar Barrios a été abattu par deux hommes portant des tenues semblables à celles des policiers de la ville de Guanayén, dans l’État d’Aragua (nord du Venezuela). Aucune enquête n’a été ouverte sur cet homicide. Depuis six ans, les Barrios sont victimes de manœuvres de harcèlement et d’intimidation qui ont débuté lorsqu’ils ont signalé l’homicide de Narciso Barrios par des policiers, le 30 novembre 2003. À la demande de la Commission interaméricaine des droits de l’homme, l’État vénézuélien fournit une protection policière à des membres de cette famille depuis juin 2004. Cette protection a parfois été sporadique et inefficace, deux autres membres de la famille ayant été tués au cours de cette période. Avant l’homicide d’Oscar Barrios, Luis et Rigoberto Barrios avaient été tués, respectivement en septembre 2004 et janvier 2005. Le 4 décembre 2009, la Commission interaméricaine des droits de l’homme a appelé l’État vénézuélien à prendre les mesures nécessaires pour garantir le droit à la vie et assurer la sécurité de la famille Barrios, ainsi (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir