Écrire Ali (nom de famille inconnu), ressortissant afghan, 17 ans

MDE 13/139/2007 - AU 316/07 Amnesty International est préoccupée à l’idée que la peine capitale prononcée contre un garçon afghan de dix-sept ans prénommé Ali (nom de famille inconnu), pour un homicide qu’il aurait commis alors qu’il était âgé de quinze ans, n’ait été confirmée et qu’elle risque d’être appliquée à tout moment. Selon des informations relayées le 19 novembre par l’Iranian Students’ News Agency (ISNA, Agence de presse des étudiants iraniens), le 18 décembre 2005, Ali aurait conduit un garçon de huit ans nommé Jan Ahmad (également connu sous le nom d’Ahmad) sur le site d’un immeuble en construction de Shahriar, une ville située au sud-ouest de Téhéran, la capitale, où il l’aurait agressé sexuellement et tué. Ali a été condamné à la peine capitale pour le meurtre, le 23 juillet 2007, par la 74e chambre du tribunal pénal de la province de Téhéran. D’après les informations de l’ISNA, cette peine a été confirmée par la 39e chambre de la Cour suprême le 19 novembre, ou autour de cette date, et le dossier d’Ali devait être transféré au Bureau de l’application des peines. INFORMATIONS GÉNÉRALES Le droit international interdit catégoriquement l’application de la peine capitale à des personnes reconnues coupables de crimes commis alors qu’elles avaient moins de dix-huit ans. Aux termes de la loi iranienne, sont considérées comme des enfants les personnes non pubères, c’est-à-dire, selon une définition générale, les garçons de moins de quatorze ans et sept mois (quinze années lunaires) et les filles de moins de huit ans et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.