Écrire Deux personnes ont été abattues par la police, d’autres sont en danger

AU 343/09, AMR 46/019/2009, 23 décembre 2009 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 4 FEVRIER 2010 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 2 décembre, la police a abattu deux hommes dans leur village du nord-ouest du Pérou, alors qu’elle était à la recherche d’un autre homme. D’autres habitants de la région risquent d’être tués dans des opérations similaires, à moins que le gouvernement n’ordonne à la police de revoir les modalités du recours à la force meurtrière. Selon une organisation non gouvernementale (ONG) locale, deux hommes ont été abattus dans le dos et huit autres villageois ont été blessés par balle. Ces personnes sont actuellement hospitalisées et l’une d’elles devra peut-être subir l’amputation d’une jambe. Quelque 30 policiers sont arrivés en milieu d’après-midi au village de Cajas-Canchaque afin d’arrêter l’un des sept hommes recherchés pour être interrogés au sujet d’un incendie volontaire qui a coûté la vie à trois employés d’une entreprise minière le 1er novembre et détruit le campement de Rio Blanco Copper à Henry’s Hill, près du village. Des policiers avaient tenté d’arrêter cet homme le matin même mais n’avaient pas pu entrer car ils n’avaient pas été en mesure de présenter un mandat. Au cours de la matinée, ils ont arrêté deux autres hommes dans des villages voisins pour la même raison mais n’ont pas indiqué non plus s’ils disposaient d’un mandat. Selon une ONG locale, des villageois se sont opposés aux policiers et leur ont dit qu’ils (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.