Écrire Richard Blanco :un représentant de l’état en détention au Vénézuela

AU 346/09, AMR 53/009/2009, 23 décembre 2009 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 3 FEVRIER 2010 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Richard Blanco, un représentant du gouvernement local de Caracas, la capitale du Venezuela, est actuellement détenu dans une prison de la ville alors qu’aucun élément ne prouve qu’il ait commis une infraction. Il semble être détenu pour des raisons politiques. Richard Blanco est le préfet de Caracas, un représentant du gouvernement local nommé par le maire de la ville. Le 22 août, il a pris part, comme des centaines de personnes dans la capitale et à travers tout le pays, à une manifestation contre la nouvelle loi sur l’éducation. Cette loi a provoqué une vive contestation de la part du secteur privé de l’éducation et des partis politiques d’opposition. Six jours plus tard, Richard Blanco a été arrêté avec 11 collègues, apparemment pour incitation à la violence et blessures sur un agent de police lors de la manifestation. Par la suite, les 11 autres personnes ont été libérées mais elles font toujours l’objet de poursuites. Richard Blanco, cependant, est encore en détention. Selon certaines informations en provenance du Venezuela, les seuls éléments contre lui s’appuient sur des enregistrements vidéos de la manifestation. Amnesty International en a visionné où l’on voit Richard Blanco prenant part à la manifestation. Rien, dans ces vidéos, ne prouve que cet homme se soit rendu coupable d’incitation à la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition