Écrire des défenseurs des droits humains en danger après le meurtre d’une des leurs, Josefina Reyes

AU 01/10, AMR 41/005/2010 Josefina Reyes, militante des droits humains, a été abattue le 3 janvier 2010 par des hommes non identifiés dans l’État de Chihuahua, au Mexique. Elle avait dénoncé le grand nombre de violations commises par les militaires déployés dans la région pour lutter contre le crime organisé. La vie d’autres défenseurs des droits humains est en danger. Le 3 janvier, un groupe d’hommes armés a tenté d’enlever Josefina Reyes devant un magasin de la municipalité de Guadalupe, à l’est de la ville de Ciudad Juárez, dans l’État de Chihuahua. D’après un témoignage, elle s’est débattue et ses agresseurs lui ont déclaré : « tu te crois forte parce que tu es avec les organisations » avant de lui tirer dans la tête.Depuis 2008, Josefina Reyes participait à des actions menées pour protester contre les violences commises par le crime organisé et contre les violations des droits humains perpétrées par l’armée dans la région. En août 2009, elle avait pris part à un forum contre la militarisation et la répression à Ciudad Juárez, afin de dénoncer la multiplication des violations des droits fondamentaux commises par des militaires. Amnesty International pense que les défenseurs des droits humains de Ciudad Juárez qui ont participé à ces actions aux côtés de Josefina Reyes et qui appartiennent à la Coordination des organisations de la société civile de cette ville risquent également d’être victimes de tentatives d’intimidation et d’agressions. Cipriana Jurado, une autre militante des droits humains qui a travaillé en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.