Écrire Leily Afshar, Atieh Yousefi, Reza al Basha et des centaines de personnes détenues

AU 06/10, MDE 13/004/2010 Des centaines de personnes détenues en Iran depuis les manifestations de l’Achoura Deux femmes, Leily Afshar et Atieh Yousefi, et un homme, Reza al Basha, figurent parmi les centaines de personnes qui seraient détenues au secret depuis la vague d’arrestations qui a eu lieu les 27 et 28 novembre 2009, à l’occasion de la fête musulmane chiite de l’Achoura. Toutes les personnes appréhendées risquent la torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Les trois personnes citées ont été arrêtées pendant ou peu après les manifestations antigouvernementales, violemment réprimées, qui se sont déroulées dans tout le pays. Au moins sept personnes ont été tuées, semble-t-il, par les forces de sécurité sur les lieux des rassemblements ou à proximité. Leily Afshar et Reza al Basha ont été arrêtés à Téhéran, la capitale iranienne. Leily Afshar, une photographe de vingt-neuf ans, a été arrêtée dans l’après-midi du 27 décembre, le jour de l’Achoura. Des agents en civil l’ont extraite de sa voiture non loin du lieu d’une manifestation. Elle a été autorisée à passer un appel téléphonique à sa famille. Elle a alors confirmé qu’elle était détenue à la section 209 de la prison d’Evin, à Téhéran, section placée sous l’autorité directe du ministère du Renseignement. Reza al Basha, un ressortissant syrien qui fait ses études en Iran, a été arrêté le même jour mais dans des circonstances différentes. Il est journaliste à temps partiel pour Dubai TV, une chaîne de télévision appartenant à l’État émirien. On ignore où il (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse