Écrire Reza al Basha et Atieh Yousefi libérés, des centaines d’autres toujours détenus

Action complémentaire sur l’AU 06/10, MDE 13/006/2010, 13 janvier 2010 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 24 FEVRIER 2010 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Reza al Basha, étudiant et journaliste syrien, a été remis en liberté le 10 janvier à Téhéran, la capitale iranienne. La défenseure des droits des femmes Atieh Yousefi a été, quant à elle, libérée sous caution le 11 janvier. Leily Afshar, une photographe, figure parmi les centaines d’autres personnes toujours détenues au secret à la suite de la vague d’arrestations qui ont eu lieu aux alentours du 27 décembre, jour de la fête musulmane chiite de l’Achoura. Toutes les personnes détenues risquent la torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Reza al Basha, vingt-sept ans, a été arrêté alors qu’il couvrait, pour la chaîne de télévision émirienne Dubai TV, les manifestations antigouvernementales qui ont eu lieu à Téhéran le 27 décembre. On ignore où il était détenu. Il a été remis en liberté sans inculpation. La défenseure des droits des femmes Atieh Yousefi, arrêtée le 28 décembre à Rasht, une ville du nord du pays, a été libérée moyennant une caution de 200 millions de rials (soit environ 14 000 euros). On ne dispose d’aucune information concernant les charges qui pourraient être retenues contre elles. Lors de la fête de l’Achoura et les jours suivants, des manifestations antigouvernementales se sont déroulées dans tout le pays ; elles ont été violemment réprimées. Au moins sept personnes ont été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.