Écrire Deux syndicalistes, Pedro Condori Laurente et Claudio Boza Huanhayo, injustement emprisonnés

AU 15/10, AMR 46/002/2010 Deux syndicalistes, Pedro Condori Laurente et Claudio Boza Huanhayo, sont emprisonnés depuis le 9 et le 23 septembre 2009 respectivement. Ils sont sous le coup d’une inculpation de meurtre dénuée de fondement. Amnesty International pense qu’ils sont incarcérés uniquement en raison de leur action en faveur des droits humains. Pedro Condori est le secrétaire général du Syndicat des mineurs de Casapalca. Claudio Boza est le secrétaire à la sécurité et à l’hygiène de cette formation. Ces deux hommes ont été inculpés du meurtre d’un policier tué au cours d’une grève de mineurs, le 24 novembre 2008, dans la province de Huarochirí (département de Lima), dans le centre du Pérou. Les mineurs revendiquaient de meilleures conditions de travail. Au cours de leur action de protestation, des manifestants ont fait tomber des rochers depuis le flanc d’une colline pour bloquer une route située en contrebas. L’un de ces rochers a heurté un policier, entraînant sa mort. Toutefois, aucun élément n’étaye l’inculpation prononcée contre les deux syndicalistes. Au moment des faits, selon leurs avocats, ils se trouvaient à Lima, où ils participaient à une réunion avec des représentants du ministère du Travail et de la compagnie minière. Pedro Condori et Claudio Boza sont incarcérés dans la prison d’Aucallama (province de Huaral, département de Lima). Tous deux sont défendus par des avocats de l’Association pour les droits humains (APRODEH) et ont fait appel de l’ordonnance de placement en détention émise à leur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.