Écrire Un étudiant iranien, Payam Jahangiry, détenu sans inculpation

AU 17/10, MDE 13/008/2010 L’étudiant iranien Payam Jahangiry a été arrêté le 5 décembre à son domicile, dans la ville de Chiraz (sud-ouest de l’Iran), deux jours avant des manifestations étudiantes nationales contre le gouvernement, qui se sont déroulées le 7 décembre. Depuis, il est détenu sans inculpation à Chiraz et n’est pas autorisé à consulter un avocat. Il risque de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Payam Jahangiry, âgé de vingt-huit ans et étudiant en sciences politiques à l’université de Chiraz, est un sympathisant du mouvement d’opposition iranien connu sous le nom de « Mouvement vert » – qui est né à la suite de l’élection présidentielle controversée en juin 2009 – et contribue au site Internet culturel Rooznamak. Il a été arrêté le jour de son anniversaire à son domicile de Chiraz, où il vit avec son épouse, Newsha Nayestani. Plusieurs membres des forces de sécurité se sont présentés chez lui, prétendant être des ouvriers de son fournisseur d’électricité et affirmant avoir besoin de contrôler son appartement. Quand il a ouvert la porte, ils sont entrés de force, se sont identifiés comme des membres des forces de sécurité et ont fouillé son domicile. Ils ont arrêté Payam Jahangiry et saisi divers effets personnels, dont quatre ordinateurs et plusieurs documents et photographies. Payam Jahangiry est actuellement incarcéré au centre de détention d’Artesh Sevvom, à Chiraz. Il a été autorisé à recevoir la visite de sa famille à deux reprises. Plusieurs dizaines d’étudiants et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse