Écrire Cinq personnes risquent d’être exécutées au Bangladesh

AU 20/10, ASA 13/001/2010 Cinq hommes risquent d’être exécutés au Bangladesh si l’ultime révision judiciaire de leur condamnation, effectuée par la Cour suprême, confirme la peine de mort prononcée contre eux. Il incombera ensuite au président de la République de commuer ou de ratifier cette peine. Syed Farooq ur Rahman, Sultan Shahriar Rashid Khan, Mohiuddin Ahmed, AKM Mohiuddin Ahmed et Bazlul Huda ont été condamnés à mort en 1998 pour l’assassinat du premier président du Bangladesh, Sheikh Mujibur Rahman et de la plupart des membres de sa famille en août 1975. Comme l’autorise le droit bangladais, ils ont interjeté appel devant la Haute Cour puis formé un recours devant la Cour suprême, mais leurs peines ont été confirmées par ces deux instances, respectivement en avril 2001 et en novembre 2009. La seule voie de recours dont ils peuvent encore bénéficier est le réexamen par la Cour suprême elle-même de sa décision, réexamen prévu pour le 24 janvier. Il incombera ensuite au président de la République de commuer ou de ratifier cette peine. Bien que la Cour suprême n’ait pas encore rendu sa décision finale, les autorités bangladaises ont annoncé que l’exécution de ces cinq hommes était en préparation et qu’elle aurait lieu la première semaine de février. Par ailleurs, des articles de presse datant du 19 janvier 2010 ont indiqué que le président avait déjà examiné et rejeté les recours en grâce de trois de ces hommes : Mohiuddin Ahmed, AKM Mohiuddin Ahmed et Bazlul Huda. Syed Farooq ur Rahman et Sultan Shahriar (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.