Écrire Le militant pour la démocratie Zhou Yongjun emprisonné en Chine

Action complémentaire sur l’AU 278/09, ASA 17/005/2010 Le 15 janvier, le militant chinois Zhou Yongjun, qui lutte pour la démocratie, a été condamné à neuf ans d’emprisonnement pour fraude. Amnesty International estime que sa condamnation est motivée par des considérations politiques. Selon son avocat, Zhou Yongjun prévoit de faire appel de ce jugement. Sa peine a été prononcée par le tribunal populaire du comté de Shehong, dans la province du Sichuan. En septembre 2008, Zhou Yongjun a été arrêté alors qu’il tentait d’entrer à Hong Kong, depuis Macao, avec un faux passeport. La police de Hong Kong l’a interrogé au sujet d’une allégation de fraude, mais elle l’a relâché faute de preuve au bout d’environ quarante-huit heures. Il a ensuite été livré à des membres de la police municipale de Shenzhen, en Chine continentale. Hong Kong n’a pas encore d’accord d’extradition avec la Chine continentale. Des articles publiés dans la presse le 21 janvier citaient un avocat expliquant que la juridiction dont dépendait cette affaire posait toujours problème car, la fraude présumée ayant apparemment été commise à Hong Kong, elle ne devrait pas relever de la compétence des autorités du Sichuan. D’après un avocat basé à Hong Kong qui travaille sur ce dossier avec des confrères du continent, des informations non divulguées par les autorités de Hong Kong, notamment les détails des quarante-huit heures d’interrogatoire par la police de cette région, auraient pu être utilisées pour contribuer à la défense de Zhou Yongjun. Zhou Yongjun (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse