Écrire Ayub Qureshi (h) ; Ghulum Farid Awan (h) ; Hasil Bizenjo (h) , personnalités politiques ...

... Yusuf Mastikhan (h), leader syndical ; Liaquat Ali Sahi (h) ASA 33/048/2007 - Action complémentaire sur l’AU 301/07 (ASA 33/030/2007, 9 novembre 2007) Les cinq hommes nommés ci-dessus ont été libérés sous caution le 22 novembre. Ils restent inculpés de sédition et de participation à une émeute pour avoir pris part à un rassemblement de la société civile au Club de la presse de Karachi, le 6 novembre, contre l’instauration de l’état d’urgence par le Général Musharraf. Ces hommes ont activement pris part à des campagnes défendant les droits et les intérêts de la population de la province du Baloutchistan. Les charges retenues contre eux semblent être motivées par des considérations d’ordre politique, de sorte qu’ils ne puissent plus exercer leurs droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique. INFORMATIONS GÉNÉRALES Agissant en sa qualité de chef de l’armée, le général Musharraf a suspendu le 3 novembre l’essentiel des dispositions de la Constitution, y compris les droits de ne pas être arbitrairement privé de la vie et de bénéficier d’une procédure équitable. Il s’est octroyé le pouvoir de la modifier en-dehors de toute procédure parlementaire et a proclamé un ordre constitutionnel provisoire. Il est désormais interdit à tout tribunal de prendre une décision défavorable au président, au Premier ministre ou à toute personne relevant de leur autorité. Depuis l’instauration de l’état d’urgence, la police et les autorités responsables de l’application des lois ont arrêté des milliers (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.