Écrire Behrang Tonekaboni, Kayvan Farzin, Lily Farhadpour : des journalistes musicaux parmi les détenus en Iran

AU 21/10, MDE 13/011/2010, 22 janvier 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 MARS 2010 À : . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Behrang Tonekaboni, journaliste musical, sa mère, Lily Farhadpour, et un de ses collègues, Kayvan Farzin, sont détenus dans un lieu inconnu depuis leur arrestation à Téhéran, la capitale de l’Iran, un peu plus tôt dans le mois. Ils semblent avoir été victimes de disparitions forcées et risquent de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. On ignore les raisons de ces arrestations, mais elles pourraient être liées aux manifestations contre le gouvernement qui ont actuellement lieu en Iran : les autorités ont en effet arrêté de nombreuses personnes, journalistes, défenseurs des droits humains, étudiants ou autres, au cours des dernières semaines. Behrang Tonekaboni, vingt-huit ans, est le rédacteur en chef du magazine musical mensuel Farhang va Arhang. Il a été arrêté le 5 janvier sur son lieu de travail en même temps que son collègue, Kayvan Farzin, le critique musical du magazine. On ignore où se trouve Kayvan Farzin depuis lors. Behrang Tonekaboni a été emmené chez lui ; son domicile a été fouillé et des objets qui s’y trouvaient ont été confisqués, notamment l’ordinateur de sa mère, avec qui il vit. Bien qu’il ait téléphoné deux fois à sa mère, sa famille n’a reçu aucune information quant à l’endroit où il se trouve depuis son arrestation (il n’a pas été autorisé à indiquer où il était (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir