Écrire Jakatia Pawa, une travailleuse immigrée risque d’être exécutée

AU 22/10, MDE 17/001/2010, 25 janvier 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 MARS 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La condamnation à mort prononcée à l’encontre de Jakatia Pawa, une employée de maison philippine, a été confirmée par la Cour de cassation koweïtienne le 19 janvier. Cette condamnation doit maintenant être soumise à l’émir, le chef de l’État, aux fins de ratification. Cela prend généralement entre deux semaines et un mois. Si sa condamnation est ratifiée, Jakatia Pawa pourra être exécutée peu de temps après. Jakatia Pawa a été condamnée à mort le 13 avril 2008 par un tribunal de première instance pour le meurtre de la fille de son employeur, âgée de vingt-deux ans. Ces faits remontent au 14 mai 2007. La condamnation a été confirmée en appel le 16 juin 2009. Tout au long de la procédure judiciaire, Jakatia Pawa a clamé son innocence. Selon son avocate, il n’y avait aucune preuve dans ce dossier démontrant que sa cliente avait effectivement commis ce meurtre. Lors d’une audience qui s’est tenue en janvier 2009, elle a affirmé que l’un des membres de la famille de la victime avait peut-être commis ce meurtre parce que cette jeune femme entretenait une liaison avec un voisin. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS (en arabe, en anglais ou dans votre propre langue) : ? exhortez l’émir à ne pas ratifier la condamnation à mort prononcée à l’encontre de Jakatia Pawa (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.