Écrire Un journaliste en détention, Muhammad al Maqalih, interrogé par un procureur

Informations complémentaires sur l’AU 246/09, MDE 31/007/2010 Amnesty International a appris de sources au Yémen que le 1er février le journaliste Muhammad al Maqalih a comparu devant un procureur du tribunal pénal spécial chargé de juger les atteintes à la sûreté de l’État. Il est maintenu en détention au secret et risque de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Muhammad al Maqalih n’a pas été autorisé à être assisté d’un avocat lors de sa comparution devant le procureur à Sanaa, la capitale yéménite, et l’on ignore ce qui lui est reproché et quand son procès débutera. Le procureur du tribunal pénal spécial a, selon certaines informations, indiqué à des journalistes que Muhammad al Maqalih était interrogé et qu’il allait être déféré à cette juridiction pour son procès. Après avoir comparu devant le procureur il est, semble-t-il, retourné en prison, où il est maintenu en détention au secret. Muhammad al Maqalih est membre du Parti socialiste yéménite (PSY), et l’ancien rédacteur du site Internet de ce parti. On pense qu’il a été arrêté en raison de ses commentaires au sujet de l’attitude du gouvernement dans le cadre du conflit qui l’oppose aux fidèles du dignitaire chiite zaïdite décédé Hussein al Huthi dans le gouvernorat de Saada, dans le nord du pays. Selon des militants des droits humains au Yémen, son arrestation est en particulier liée à ses commentaires critiques, publiés sur le site du PSY, portant sur une opération de l’armée s’étant soldée par la mort de civils dans la région de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir