Écrire Henry Skinner dont l’exécution est imminente demande que des tests ADN soient pratiqués

AU 31/10, index AI : AMR 51/013/2010, 4 février 2010 Veuillez envoyer vos appels avant le 17 février 2010. Henry Skinner, 47 ans, risque d’être exécuté au Texas le 24 février. Il a été déclaré coupable du meurtre de sa compagne et des deux fils de celle-ci, tués en 1993 dans la maison où ils vivaient tous les quatre. Clamant son innocence, il cherche à obtenir une mesure de clémence et demande à la justice de réaliser des tests ADN sur des éléments trouvés sur le lieu des crimes. Le 31 décembre 1993, vers minuit, la police de Pampa (Texas) a découvert Elwin Caler, 22 ans, assis sous le porche de la maison de son voisin. Un coup de couteau fatal lui avait été porté. Il est mort sans donner l’identité de son agresseur. Dans la maison d’à côté, la police a trouvé le corps de la mère d’Elwin Caler, Twila Busby. Elle avait été étranglée et frappée à mort au moyen d’un objet contondant. Son autre fils, Randy Busby, 20 ans, avait été poignardé dans son lit. Trois heures plus tard environ, la police a arrêté le compagnon de Twila Busby, Henry Skinner, chez son ancienne petite amie, Andrea Reed, qui habitait non loin de là. Il avait une profonde entaille à la main et ses vêtements portaient des taches de sang, dont du sang appartenant à Twila Busby et Elwin Caler, comme des analyses l’ont révélé par la suite. Jugé en 1995, Henry Skinner a plaidé non coupable. Ses avocats ont fait valoir qu’il était physiquement incapable, au moment des faits, de commettre les crimes dont il était accusé, et que la police n’avait pas (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.