Écrire Un journaliste sportif, Abdollah Sadoughi, détenu sans inculpation

AU 51/10, MDE 13/030/2010 Le journaliste sportif Abdollah Sadoughi a été arrêté à Tabriz, dans le nourd-ouest de l’Iran, le 18 janvier, après avoir publié un poster soutenant l’équipe de football de la ville, le Traktor Sazi. Il est détenu sans inculpation à la prison de Tabriz et mène une grève de la faim pour protester contre ce qu’il considère être une détention sans fondement. Il s’agit d’un prisonnier d’opinion, détenu pour avoir exprimé son point de vue. Abdollah Sadoughi, 33 ans, est membre de la minorité azérie d’Iran et il écrit pour les publications iraniennes Goal, Corner et Khosh Khabar (« Bonnes nouvelles »). Il soutien l’équipe de football de Tabriz, le Traktor Sazi. Les autorités l’ont accusé d’agir « contre la sûreté de l’État », notamment en cautionnant le « panturquisme », pour avoir publié des posters dont un sur lequel on pouvait voir une photo de l’équipe et lire, en turc azéri, « Tous les Azéris sont fiers de vous ». Abdollah Sadoughi affirme qu’il avait l’autorisation des autorités compétentes pour imprimer ces posters. Le turc azéri n’est pas reconnu comme langue officielle en Iran. Les personnes qui tentent de promouvoir l’identité culturelle et linguistique azérie suscitent les soupçons des autorités iraniennes. Fin février, Abdollah Sadoughi a entamé une grève de la faim. D’après les médias, peu après, il aurait été placé à l’isolement et maintenu dans des conditions d’hygiène déplorables avant d’être transféré dans une cellule avec des détenus reconnus coupables d’infractions pénales. Le 2 mars (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse