Écrire Deogratias Mushayidi, homme politique, a été arrêté et risque de subir des mauvais traitements

AU 56/10, AFR 47/001/2010, 10 mars 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 AVRIL 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deogratias Mushayidi, un homme politique rwandais, est en détention depuis le 5 mars. Il n’a pas été autorisé à consulter son avocat et il risque de subir des mauvais traitements. Deogratias (souvent appelé Deo) Mushayidi est le président du Pacte de défense du peuple (PDP), un parti politique fondé en Belgique et actif auprès des Rwandais vivant à l’étranger, mais qui n’est pas enregistré au Rwanda. Deogratias Mushayidi a été à la tête de l’Association des journalistes rwandais de 1996 à 2000 et il critique ouvertement le gouvernement. Il a été arrêté le 3 mars au Burundi par les forces de sécurité de ce pays, qui l’ont livré aux autorités rwandaises deux jours plus tard. On ignore s’il a été formellement extradé. Les autorités rwandaises ont annoncé à l’organisme national de radiodiffusion Radio Rwanda que Deogratias Mushayidi était recherché à cause des attaques à la grenade qui ont eu lieu récemment à Kigali (la capitale du pays). Il est accusé d’un certain nombre d’infractions graves, notamment de terrorisme, mais on ignore s’il a été inculpé. Il n’a pas encore été présenté devant un tribunal. Le 9 mars, la police rwandaise a confirmé à Amnesty International que Deogratias Mushayidi est détenu au poste de police de Kicukiro. Les policiers ont déclaré que son droit à consulter un avocat et à recevoir la visite d’autres personnes (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse