Écrire Le président égyptien doit empêcher l’exécution d’ Atef Rohyum Abd El Al Rohyum

AU 57/10, MDE 12/013/2010 Atef Rohyum Abd El Al Rohyum, un Égyptien de 34 ans, risque d’être exécuté très prochainement. Il a été condamné à la peine capitale pour meurtre en juillet 2005 aux cotés d’une femme, Jihan Mohammad Ali. Celle-ci a été exécutée le 10 mars 2010 . Atef Rohyum Abd El Al Rohyum pourrait donc l’être à tout moment. Le président égyptien est en mesure d’empêcher cette exécution. Atef Rohyum Abd El Al Rohyum et Jihan Mohammed Ali ont été condamnés à la peine capitale pour avoir tué en janvier 2004 le mari de cette dernière, Ahmed Hussein Mourad, qu’elle avait épousé alors qu’elle était encore scolarisée. Atef Rohyum Abd El Al Rohyum, originaire de Médinet el Fayoum, une ville située au sud du Caire, s’est présenté à la police dès qu’il a été convoqué. Il a ensuite été détenu aux fins de l’enquête au poste de police de la ville de Guizeh. Il a déclaré qu’il y avait été torturé : on lui aurait notamment infligé des brûlures de cigarette sur le corps. Atef Rohyum Abd El Al Rohyum n’a pas pu consulter d’avocat lors de son interrogatoire ni pendant la durée de l’enquête. Il n’a bénéficié de l’assistance d’un avocat qu’au cours de son procès, qui s’est ouvert le 20 juin 2004. Le 17 juillet 2005, la juridiction pénale de Guizeh l’a condamné à mort aux côtés de Jihan Mohammed Ali. Ils ont tous les deux fait appel de cette décision, à la suite de quoi la Cour de cassation a ordonné le 4 décembre 2005 que l’affaire soit rejugée et l’a renvoyée devant une autre juridiction pénale. Atef Rohyum Abd El Al Rohyum et Jihan Mohammed (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.