Écrire Un journaliste sportif Abdollah Sadoughi toujours en danger

Action complémentaire sur l’AU 51/10, MDE 13/031/2010, 17 mars 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 AVRIL 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Abdollah Sadoughi, journaliste sportif et membre de la minorité azérie d’Iran, a été libéré le 11 mars, après avoir passé sept semaines en détention à la prison de Tabriz, dans le nord-est de l’Iran. Il sera probablement informé d’ici une dizaine de jours de la date de son procès, qui devrait suivre rapidement. S’il était condamné et incarcéré, Amnesty International pourrait le considérer comme un prisonnier d’opinion. Abdollah Sadoughi a été arrêté à Tabriz le 18 janvier 2010 et inculpé d’« actes nuisant à la sécurité nationale » et de « soutien au panturquisme » pour avoir publié des posters du Traktor Sazi, équipe qui est devenue le symbole de la culture turque azérie dans la ville de Tabriz. Ces posters étaient rédigés en turc azéri. Or, cette langue n’est pas reconnue comme langue officielle en Iran. Il a été maintenu en détention à l’isolement pendant 22 jours et n’a été autorisé à rencontrer son avocat et à voir sa famille qu’un mois après son arrestation. Selon ses déclarations, les gardiens l’auraient insulté et menacé. Pendant sa détention, il devait demander la permission pour utiliser les toilettes et n’avait le droit de le faire qu’une seule fois par jour. Amnesty International ignore les conditions précises de la libération d’Abdollah Sadoughi, mais celui-ci a déclaré à l’organisation qu’il pense être informé (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.