Écrire D’anciens jurés s’opposent à l’ exécution de Richard Smith en Oklahoma

AU 69/10, AMR 51/024/2010, 17 mars 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 AVRIL 2010. Richard Smith, un homme de 47 ans, doit être exécuté dans l’État américain de l’Oklahoma le 8 avril. Il a été reconnu coupable de meurtre en 1987. Il a passé plus de la moitié de sa vie dans le couloir de la mort. Un certain nombre de jurés de son procès s’opposent maintenant à son exécution, de même qu’un frère de la victime. Richard Smith a été condamné pour le meurtre de John Cederlund. D’après les éléments présentés à son procès, dans la soirée du 21 juillet 1986, Richard Smith (alors âgé de 23 ans) et deux femmes, Pamela Rutledge et Rita Cagle, se sont rendus dans deux maisons d’Oklahoma City pour acheter de la méthamphétamine. Peu après minuit, ils ont quitté la seconde maison avec John Cederlund, un dealer notoire, et sont allés en voiture jusqu’à une zone rurale du comté de Canadian. En se fondant essentiellement sur le témoignage de Pamela Rutledge et Rita Cagle, qui n’ont jamais été poursuivies, le ministère public a affirmé que Richard Smith avait décidé de voler de l’argent et de la drogue à John Cederlund, mais que lorsque celui-ci lui avait assuré ne pas avoir d’argent, il l’avait abattu. Avant le procès, le ministère public a proposé à Richard Smith de requérir une peine de réclusion à perpétuité s’il plaidait coupable, mais il a refusé cette offre. À l’issue de son procès, en mars 1987, le jury l’a déclaré coupable d’assassinat. Au cours de l’audience de détermination de la peine, l’avocat de la défense n’a présenté (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse