Écrire Navid Khanjani, défenseur des droits humains, arrêté

Action complémentaire sur l’AU 347/09, MDE 13/035/2010, 18 mars 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 AVRIL 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Navid Khanjani, membre du Comité des reporters des droits humains (CHRR), une organisation iranienne de défense des droits humains, a été arrêté le 2 mars. Trois autres membres du CHRR sont actuellement en détention et risquent de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Navid Khanjani a été arrêté chez lui à Ispahan, dans le centre de l’Iran, le 2 mars à 23 heures par sept membres des forces de sécurité munis d’un mandat d’arrêt décerné par le tribunal révolutionnaire. Les agents ont fouillé son domicile ; ils ont confisqué certains de ses effets personnels, notamment son ordinateur, et l’ont informé qu’il serait transféré à la prison d’Evin le lendemain. Navid Khanjani a téléphoné le 4 mars pour confirmer qu’il était bien à la prison d’Evin. En plus d’appartenir au CHRR, Navid Khanjani est également le fondateur de l’Association contre la discrimination dans l’éducation. Cette organisation indépendante, créée aux alentours d’octobre 2009, milite en faveur de l’éducation pour tous et lutte contre le déni d’accès à l’éducation pour des raisons liées à l’appartenance ethnique ou religieuse. Il fait partie de la communauté baha’ie, une communauté religieuse non reconnue en Iran. Il y a quelques années, il s’est vu refuser le droit de poursuivre ses études universitaires en raison de sa (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse