Écrire Préoccupations pour la santé de Kaddour Terhzaz, un détenu âgé

AU 72/10, MDE 29/008/2010, 29 mars 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 MAI 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un Marocain de 72 ans purge actuellement une peine de 12 ans de prison pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression. Ses proches sont inquiets pour lui en raison de son âge et de ses problèmes de santé. D’après son fils, il est détenu à l’isolement depuis le début du mois de décembre 2009. Kaddour Terhzaz, un ancien haut-gradé de l’armée, est détenu à la prison de Salé, près de Rabat, la capitale du Maroc. Sa famille est très inquiète pour sa santé. Kaddour Terhzaz souffre d’une tension et d’un taux de cholestérol élevés. Il a besoin d’un traitement régulier pour chacun de ces deux problèmes et doit bénéficier d’un suivi médical. L’administration pénitentiaire ne permet pas toujours à sa famille de lui apporter les médicaments nécessaires et a refusé au moins deux fois de laisser ses proches lui rendre visite. Kaddour Terhzaz est en prison pour avoir menacé la « sûreté extérieure » du Maroc en divulguant un secret de « défense nationale ». Il a été condamné en novembre 2008, au terme d’une procédure menée par un tribunal militaire qui n’a pas pleinement respecté les normes internationales d’équité des procès. Par exemple, selon Kaddour Terhzaz, le principal témoin de la défense n’a pas été appelé à la barre. L’audience a eu lieu à peine deux semaines et demi après son arrestation, ce qui n’a laissé que peu de temps pour la préparation (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse