Écrire Des militants arrêtés au Koweït et expulsés

AU 79/10, MDE 17/003/2010, 13 avril 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 AVRIL 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Environ 33 ressortissants égyptiens, partisans de Mohamed El Baradei – un candidat potentiel à l’élection présidentielle qui se tiendra en Égypte l’an prochain – ont été arrêtés au Koweït le 9 avril. Ils ont été interpellés alors qu’ils s’étaient réunis dans un restaurant. Vingt-cinq d’entre eux ont été expulsés de manière sommaire. Le Koweït doit immédiatement libérer toutes les personnes encore détenues pour avoir pris part à ce rassemblement pacifique et annuler toutes les expulsions ultérieures. Ces militants ont été arrêtés à Koweït, la capitale, alors qu’ils avaient organisé une réunion pacifique afin de discuter des modalités de leur soutien à Mohamed El Baradei, ancien directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, lors de l’élection présidentielle égyptienne de 2011. Selon Al Qabas, un journal koweïtien, six militants ont été libérés mais un nombre indéterminé est toujours détenu par les autorités koweïtiennes. Les informations recueillies au sujet des personnes remises en liberté indiquent qu’elles ont été contraintes à s’engager par écrit à ne plus se réunir afin de pouvoir rester au Koweït et récupérer leurs passeports. Vingt-cinq militants ont été directement transférés du centre de détention à l’aéroport de Koweït et renvoyées de force au Caire (Égypte). Ces expulsions se fondent sur une loi koweïtienne de 1979, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition