Écrire Le gouverneur de l’Oklahoma examine une demande de grâce pour Richard Smith

Action complémentaire sur l’AU 69/10, AMR 51/028/2010, 13 avril 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 25 MAI 2010. Le gouverneur de l’Oklahoma a suspendu l’exécution de Richard Smith afin d’examiner la recommandation du Comité des grâces et des libérations conditionnelles en faveur d’une commutation de sa peine de mort. L’exécution de Richard Smith, qui est incarcéré dans le couloir de la mort depuis 23 ans, est maintenant prévue le 4 mai. Richard Smith, 47 ans, a été reconnu coupable en mars 1987 du meurtre de John Cederlund, commis en 1986 (voir http://www.amnesty.org/fr/library/info/AMR51/024/2010/fr). Au cours de l’audience de son procès consacrée à la détermination de la peine, l’avocat de la défense n’a présenté quasiment aucun élément, et aucun témoignage d’expert, pour tenter de persuader le jury de ne pas condamner son client à la peine capitale. Les arguments qu’il a présentés à cette occasion ont été décrits en 2005 par un juge d’une cour fédérale de district comme « choquants par leur brièveté et le fait qu’ils n’aient pas permis d’humaniser [Richard Smith] ni d’expliquer ses actes ». En 1992, un psychologue et un neuropharmacologue engagés pour la procédure d’appel ont révélé que Richard Smith avait vécu une enfance et une adolescence marquées par un délaissement et une maltraitance systématiques, et qu’il souffrait de graves troubles mentaux. En 2008, la cour d’appel du 10e circuit a relevé que son avocat n’avait entamé ses recherches pour l’audience de détermination de la peine « que sept à dix jours avant le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.