Écrire Gabriel Antonio Ramírez, José Leonardo Ramírez, Nedfrank Xavier Cona enlevés au Venezuela

AU 81/10, AMR 53/006/2010, 15 avril 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 MAI 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Trois jeunes hommes ont été enlevés le 12 mars, apparemment par des policiers, sur le chantier ils travaillaient au Venezuela. Ils n’ont pas été revus depuis et leurs familles ne savent pas où ils se trouvent, ni même s’ils sont encore en vie. Gabriel Antonio Ramírez, 23 ans, José Leonardo Ramírez, 21 ans, et Nedfrank Xavier Cona, 19 ans, travaillaient tous les trois comme ouvriers sur le site de construction des nouveaux bâtiments de Barcelona, une ville de l’État d’Anzoátegui, dans le nord-est du Venezuela. Selon la Fondation des droits humains de l’État d’Anzoátegui, une organisation locale de défense des droits humains, des témoins auraient indiqué que le 12 mars, vers 6 h 50 du matin, près d’une vingtaine de policiers auraient pénétré par l’arrière sur le chantier et les auraient précipités sans ménagement dans une voiture banalisée. Les témoins n’ont pas pu voir les occupants du véhicule mais ils l’ont vu s’éloigner, escorté par les agents sur des motos de la police. Des proches des trois hommes se sont rendus dans de nombreux postes de police pour tenter de découvrir ce qui leur est arrivé, mais ils n’ont obtenu aucune information sur l’endroit où ils se trouvent. À la connaissance de leurs familles et de la Fondation des droits humains de l’État d’Anzoátegui, aucun mandat d’arrêt n’a été décerné contre ces trois hommes. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.