Écrire Saeed Ali Shamrookh, un demandeur d’asile risque d’être expulsé et torturé

AU 84/10, EUR 43/001/2010, 20 avril 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 1er JUIN 2010 À : . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Saeed Ali Shamrookh, un demandeur d’asile yéménite, pourrait être renvoyé très prochainement de la Suisse vers le Yémen, où il risquerait d’être victime de torture ou d’autres formes de mauvais traitements en raison de son association à un mouvement indépendantiste du sud du Yémen. Saeed Shamrookh a sollicité l’asile dès son arrivée en Suisse, le 18 février 2010, mais les services suisses de l’immigration ont rejeté sa demande le 9 mars et ont ordonné sa détention dans l’attente de son expulsion. Les autorités lui ont donné cinq jours pour interjeter appel, conformément à la procédure suisse en matière d’asile. Le 16 mars, son avocat a formé un recours, mais le Tribunal administratif fédéral de la Suisse l’a rejeté le 13 avril. Le 16 avril, Saeed Shamrookh a été transféré de la zone de transit de Zürich-Kloten à la prison de cet aéroport en prévision de son éloignement du territoire. En vertu de la législation nationale et du droit international, les autorités suisses sont tenues de ne pas renvoyer de personnes dans un pays où elles risqueraient d’être victimes de torture ou d’autres graves violations de leurs droits humains. Amnesty International croit savoir que Saeed Shamrookh est étroitement lié aux activités du Mouvement du sud dans la province de Shabwa (sud-est du Yémen). Ce groupe d’opposition s’oppose aux politiques de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.