Écrire La militante Youlia Privedennaïa est déclarée « saine d’esprit », son procès se poursuit

Action complémentaire sur l’AU 43/10, EUR 46/008/2010 La militante russe de la société civile Youlia Privedennaïa, qui avait été placée en hôpital psychiatrique pendant trois semaines sur ordre du tribunal, a été déclarée « saine d’esprit ». Son procès devant le tribunal régional de Moscou va donc se poursuivre, mais Amnesty International craint qu’elle ne bénéficie pas d’une procédure équitable. Le 14 avril, un juge du tribunal régional de Moscou a lu le rapport des spécialistes de l’institut Serbski, un centre de psychiatrie sociale et légale où Youlia Privedennaïa a été internée sur ordre du tribunal jusqu’au 11 mars. Le comité de spécialistes a estimé que cette femme était saine d’esprit et qu’aucune mesure coercitive n’était nécessaire. Le procès de Youlia Privedennaïa, militante et membre de FAKEL-PORTOS (Formation de candidats altruistes pour l’évolution des personnes – Association poétisée pour l’élaboration d’une théorie pour le bonheur de tous), va donc se poursuivre. Une audience est prévue le 28 avril. Cette femme comparaît en justice parce qu’elle aurait pris part au passage à tabac d’adolescents membres de FAKEL-PORTOS. Elle est également accusée d’avoir retenu de force ces adolescents dans les locaux de l’association et d’avoir créé un groupe armé illégal pour maintenir l’ordre par la force au sein de l’organisation. Youlia Privedennaïa nie toutes ces accusations. Selon certaines informations, les victimes présumées se seraient rétractées : les adolescents auraient déclaré que les enquêteurs avaient fait pression (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.