Écrire Des pakistanais ont disparu depuis leur arrestation dans les Emirats arabes unis

AU 105/10, MDE 25/003/2010, 5 mai 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 JUIN 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Trois hommes de nationalité pakistanaise, dont un professeur d’université spécialisé dans la médecine dentaire, ont disparu depuis qu’ils ont été arrêtés le 5 avril 2010 à Ras al Khaimah, dans les Émirats arabes unis. Amnesty International craint qu’ils ne soient soumis à la torture ou à d’autres formes de mauvais traitements. Le 31 mars 2010, Ayyaz Ali Khan s’est rendu dans les Émirats arabes unis afin d’achever la mise en place d’un projet à la faculté de médecine dentaire de l’université de Ras al Khaimah. Le 5 avril, des agents des forces de sécurité émiriennes sont venus le chercher à la maison des hôtes de l’université. Deux autres ressortissants pakistanais, qui travaillent à l’université de Ras al Khaimah, ont également été emmenés par des agents des forces de sécurité. Cependant, ils se trouvaient à un autre endroit au moment de leur arrestation. Le 22 avril 2010, le porte-parole du consulat du Pakistan dans les Émirats arabes unis a indiqué à la presse qu’on avait interdit « temporairement » au consulat d’entrer en contact avec les hommes détenus tant que l’enquête n’était pas terminée. Il a déclaré que ces personnes avaient été transférées de Ras al Khaimah à Abou Dhabi afin d’y être interrogées par le département de la sécurité fédérale, et qu’elles devaient être libérées le 23 avril. Cependant, les hommes concernés sont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse