Écrire Le journaliste yéménite Muhammad al Maqalih, libéré mais toujours poursuivi

Action complémentaire sur l’AU 246/09, MDE 31/009/2010, 5 mai 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 JUIN 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le journaliste yéménite Muhammad al Maqalih, qui était détenu depuis plus de six mois à Sanaa, la capitale du Yémen, a été libéré le 25 mars. Il est cependant poursuivi pour « diffamation à l’égard du président », diffusion d’informations en défaveur des forces de sécurité et soutien aux partisans du religieux Hussein al Huthi. Les deux derniers chefs d’accusation sont passibles de la peine de mort. Amnesty International pense que cet homme est pris pour cible uniquement pour avoir critiqué les décisions du gouvernement dans le cadre du conflit armé du nord du Yémen. Muhammad al Maqalih a été arrêté en septembre 2009 et détenu au secret jusqu’en février, puis il a été autorisé à recevoir des visites de sa famille. Il a comparu le 1er février devant le tribunal pénal spécial chargé de juger les atteintes à la sûreté de l’État pour avoir diffusé des informations en défaveur des forces de sécurité et avoir soutenu les partisans du religieux Hussein al Huthi à Sanaa. Il a refusé de prendre un avocat parce qu’il estime que ce tribunal est anticonstitutionnel. Avant d’être libéré, le 25 mars, de la prison de la Sécurité politique à Sanaa, Muhammad al Maqalih aurait entendu dire que les poursuites contre lui allaient être abandonnées. Cela n’a cependant pas été le cas et il a appris en avril 2010 qu’il devait comparaître (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.