Écrire Brésil : Une communauté indigène menacée d’expulsion bénéficie d’un sursis

Action complémentaire sur l’AU 89/10, AMR 19/005/2010, 5 mai 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 JUIN 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 26 avril, l’exécution de l’avis d’expulsion émis contre la communauté de Kurussú Ambá, dans le sud-ouest du Brésil, a été reportée de 90 jours. Des hommes armés menacent toujours cette communauté. Le 10 mars 2010, un juge local a émis un avis d’expulsion à l’encontre de la communauté guarani-kaiowá de Kurussú Ambá, qui s’était réinstallée en novembre 2009 sur des terrains agricoles représentant une petite partie de ses terres ancestrales, près du Rio Verde, dans le sud-ouest du Brésil. Le 26 avril, un juge de la Cour fédérale régionale de São Paulo a reporté de 90 jours l’exécution de cet avis, afin que les études anthropologiques nécessaires pour identifier les terres de la communauté de Kurussú Ambá puissent être menées à bien. Dans un courriel, un avocat travaillant pour le Conseil missionnaire indigène (CIMI), une ONG active dans la région, a déclaré à Amnesty International : « Je vous écris pour vous remercier et vous féliciter de votre intervention dans cette affaire. Je suis absolument persuadé qu’elle a joué un rôle essentiel en sensibilisant le juge à la situation […] merci pour tout. » Il a ajouté qu’il était très important qu’Amnesty International continue à soutenir cette communauté, qui reste très exposée à la violence et à la misère. La communauté est soulagée d’avoir obtenu un sursis. Cependant, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Libérez Ahed Tamimi

Libérez Ahed Tamimi ! Cette jeune fille risque jusqu’à 10 ans de prison pour une altercation avec des soldats israéliens. Signez la pétition