Écrire Doutes quant à la santé mentale du condamné à mort Jonathan Marcus Green

AU 112/10, AMR 51/038/2010, 11 mai 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 JUIN 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Jonathan Marcus Green, 42 ans, doit être exécuté au Texas le 30 juin. Il a été condamné à mort en 2002 pour le meurtre d’une jeune fille de 12 ans, tuée en 2000. D’après ses avocats, il présente des troubles mentaux et pourrait souffrir de « retard mental ». Christina Neal, qui vivait avec ses deux sœurs et leur père dans le Comté de Montgomery (est du Texas), a disparu le 21 juin 2000. Le 19 juillet, le corps partiellement décomposé de la jeune fille de 12 ans a été retrouvé par des enquêteurs alors qu’ils effectuaient une perquisition au domicile de Jonathan Green. Découvert dans un sac dissimulé derrière un canapé, le cadavre avait apparemment été exhumé le jour même d’une tombe peu profonde creusée dans la cour de la maison de cet homme. D’après le médecin légiste, la victime avait été étranglée et vraisemblablement soumise à une agression sexuelle. Le 15 juillet 2002, un jury a déclaré Jonathan Green coupable d’avoir tué Christina Neal alors qu’il l’enlevait ou l’agressait sexuellement, ou tentait de le faire, crime passible de la peine capitale. Lors de l’audience sur la peine, pendant laquelle l’accusation a présenté des éléments prouvant que l’accusé s’était déjà livré à des actes de violence par le passé, le jury a estimé qu’il existait une probabilité raisonnable que Jonathan Green commettrait à l’avenir d’autres actes de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse