Écrire Alexeï Sokolov doit bénéficier d’un procès en appel équitable

Action complémentaire sur l’AU 128/09, EUR 46/016/2010 Le défenseur des droits humains Alexeï Sokolov a été condamné le 13 mai 2010 à cinq ans d’emprisonnement dans une colonie pénitentiaire de haute sécurité pour vol simple et vol qualifié à la suite d’infractions qu’il aurait commises en 2001 et 2004, respectivement. Le tribunal a prononcé un non-lieu pour la seconde accusation de vol qualifié dont il faisait l’objet. Selon l’avocat d’Alexeï Sokolov, la décision du tribunal municipal de Bogdanovitch – une ville de la région de Sverdlovsk, en Russie – repose uniquement sur les déclarations des autres accusés, qui purgent déjà des peines de prison pour d’autres infractions. Durant le procès, les avocats de la défense ont fait remarquer que ces déclarations se contredisaient souvent entre elles et n’étaient pas non plus cohérentes avec les « aveux » précédents des co-accusés d’Alexeï Sokolov. L’un des avocats de ce dernier a déclaré que si les victimes ont identifié les autres accusés comme les auteurs présumés des vols, aucune n’a désigné Alexeï Sokolov. Le tribunal a cependant considéré qu’il avait assez d’éléments pour condamner le militant. L’un des avocats d’Alexeï Sokolov a également signalé un certain nombre de violations de la procédure pénale dans la manière dont l’affaire a été traitée, que ce soit avant ou pendant le procès. Amnesty International craint que cet homme ne bénéficie pas d’un procès équitable en appel et qu’il soit torturé ou qu’il subisse d’autres formes de mauvais traitements en prison. Alexeï Sokolov a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse