Écrire Iran : Six hommes risquent la mort en raison de liens présumés avec un groupe interdit

Action complémentaire sur l’AU 102/10, MDE 13/056/2010, 21 mai 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 JUILLET 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. On sait désormais que Jafar Kazemi figure parmi les six hommes qui risquent d’être exécutés en Iran en raison de leurs liens présumés avec l’Organisation iranienne des moudjahidin du peuple (OIMP), un groupe interdit. Dans certains cas, ces liens se résument à des contacts avec des proches qui sont en relation avec l’OIMP. Les six personnes concernées pourraient être exécutées à tout moment. Le 15 mai, le procureur de Téhéran a annoncé que les condamnations à mort de Jafar Kazemi, Mohammad Ali Haj Aghaei, Mohammad Ali Saremi (ou Sarami), Abdolreza Ghanbari (ou Qanbari) ainsi que d’Ahmad et Mohsen Daneshpour Moghaddam, un père et son fils, avaient été confirmées en appel après que ces personnes avaient été déclarées coupables de mohareb (inimitié à l’égard de Dieu) en raison de leurs liens présumés avec l’OIMP. Il a ajouté que trois personnes avaient formé un recours en grâce. Deux femmes, Motahareh (Simin) Bahrami et Rayhaneh Haj Ebrahim, et un homme, Hadi Ghaemi, ont vu la peine capitale prononcée contre eux commuée en peine d’emprisonnement. Mohammad Amin Valian a été acquitté en appel de l’accusation de mohareb et sa peine a été commuée en peine d’emprisonnement, assortie d’une amende. Jafar Kazemi aurait également été reconnu coupable de « propagande contre le régime ». Il était accusé d’avoir (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.