Écrire Mexique : Une défenseure des droits humains Blanca Mesina Navarez, menacée

Action complémentaire sur l’AU 46/10, AMR 41/041/2010, 24 mai 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 05 JUILLET 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La défenseure des droits humains Blanca Mesina Navarez a reçu de nouvelles menaces liées à ses recherches sur des cas de torture à Tijuana, dans le nord du Mexique. Elle ne reçoit aucune protection de la part des autorités et sa vie pourrait être en danger. Le 18 mai, Blanca Mesina Navarez traversait Tijuana au volant de sa voiture lorsqu’un pick-up noir aux vitres teintées et sans plaque d’immatriculation a tenté à plusieurs reprises de la pousser hors de la route. Elle a essayé de s’échapper en se réfugiant sur un parking. L’autre véhicule l’a suivie et un homme en noir en est descendu. Il s’est approché d’elle et l’a menacée : « C’est la dernière fois que je te préviens : arrête de déposer des plaintes à Tijuana, il y a beaucoup de contacts et je ne crois pas que tu veuilles perdre un de tes proches. Si je ne te tue pas tout de suite, c’est pour éviter un scandale au moment des élections et parce que ton cas est déjà connu au niveau international ». L’homme est ensuite reparti. Les autorités avaient mis en place des mesures de protection en faveur de Blanca Mesina Navarez à la suite de la menace de mort qu’elle a reçue en février. Ces mesures ont cependant pris fin récemment sans explication. Blanca Mesina Navarez a porté plainte auprès du procureur général concernant la menace du 18 mai. À la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir