Écrire Des journalistes torturés en détention

Informations complémentaires sur l’AU 119/10, AFR 54/019/2010 Abuzar Al Amin et Al Tahir Abu Jawhara, deux employés de Rai Al Shaab, un journal soudanais, ont été torturés par des agents du Service national de la sûreté et du renseignement après avoir été arrêtés, les 15 et 16 mai respectivement, avec trois de leurs collègues. Abuzar Al Amin, rédacteur en chef adjoint du journal Rai Al Shaab, a été arrêté le 15 mai, en même temps que trois de ses collègues : Ashraf Abdelaziz, le rédacteur en chef, Abu Baker Al Sammani, l’imprimeur, et Nagi Dahab, l’administrateur du journal. Al Tahir Abu Jawhara, responsable des informations liées à la politique dans Rai Al Shaab, a été arrêté séparément le 16 mai. Le 19 mai, les cinq hommes ont été transférés dans le Bureau des crimes contre l’État, à Khartoum, la capitale du Soudan. La famille d’Abuzar Al Amin a pu lui rendre visite là-bas pour la première fois le 20 mai. Il avait été torturé pendant la période qu’il a passée en détention au secret après son arrestation. Il était couvert d’hématomes et s’est plaint de douleurs dans le dos, de sang dans ses urines et d’insomnie. Il a besoin de soins médicaux spécialisés de toute urgence. Al Tahir Abu Jawhara aurait lui aussi été torturé. Abu Baker Al Sammani a, depuis, été relâché par le Service national de la sûreté et du renseignement. L’arrestation de ces membres du personnel de Rai Al Shaab a eu lieu immédiatement après celle d’Hassan Al Turabi, dirigeant du Congrès populaire, un parti d’opposition. Le Service national de la sûreté et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir