Écrire Un Erythréen, Yosief Michael Kidane, débouté de sa demande d’asile est toujours menacé

Action complémentaire sur l’AU 108/10, MDE 45/006/2010 Malgré les nouvelles requêtes de ses avocats, Yosief Michael Kidane risque toujours d’être expulsé de force du Royaume-Uni vers l’Érythrée, où il pourrait être arrêté, détenu au secret et torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements en raison de ses activités politiques et de la procédure de demande d’asile qu’il a engagée. Les avocats de Yosief Michael Kidane ont déposé une nouvelle requête auprès des autorités britanniques chargées de l’immigration afin que cet homme ne soit pas renvoyé de force en Érythrée. Par ailleurs, ils ont à nouveau demandé à la Haute Cour de justice de contrôler la légalité de la décision d’expulsion et ont appelé la Cour européenne des droits de l’homme à empêcher le renvoi forcé de Yosief Michael Kidane. Ces deux juridictions étudient actuellement le dossier. Les directives en vigueur au Royaume-Uni permettent aux autorités chargées de l’immigration d’expulser un demandeur d’asile débouté, sans attendre qu’il soit statué sur la requête en révision judiciaire, si elles considèrent que cette démarche porte « sur les mêmes questions ou les même motifs » qu’une procédure infructueuse engagée au maximum trois mois auparavant. Yosief Michael Kidane a été transféré au centre de Brook, près de l’aéroport de Londres Gatwick, où sont regroupées les personnes en instance d’expulsion. Il y est toujours détenu dans l’attente de son renvoi. Cet homme de 60 ans est arrivé au Royaume-Uni en 2002 et a engagé une procédure de demande d’asile en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir