Écrire Trois hommes condamnés à mort après avoir été torturés

AU 124/10, AFR 38/002/2010 Trois hommes membres d’un groupe armé mauritanien ont été condamnés à mort pour le meurtre, en 2007, de quatre touristes français. La Mauritanie n’a procédé à aucune exécution depuis 1987. Trois Mauritaniens, Sidi Ould Sidna, Maarouf Ould Haiba et Mohamed Ould Chabarnou, on été condamnés à mort le 25 mai par la Cour criminelle de Nouakchott, la capitale du pays. Ils avaient reconnu être membres du groupe armé islamiste Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Devant la cour, les trois hommes ont nié avoir tué les touristes français et leurs avocats n’ont cessé de protester que leurs déclarations avaient été obtenues sous la torture après leur arrestation en janvier 2008 et utilisées comme élément à charge durant leur procès. Pour en savoir plus sur les préoccupations d’Amnesty International concernant la torture d’islamistes présumés, consultez le rapport Mauritanie. La torture au cœur de l’État (index AI : AFR 38/009/2008). Amnesty International a rencontré les trois hommes à plusieurs reprises au cours de deux missions de recherche en Mauritanie, alors qu’ils étaient en détention provisoire. Tous les trois ont déclaré avoir été torturés pendant plusieurs semaines. L’un d’eux a dit avoir été torturé, battu et humilié tous les jours pendant 18 jours. Un autre a affirmé avoir été torturé et privé de sommeil et de nourriture pendant un mois, et menacé de viol et d’humiliation. Le troisième homme a expliqué qu’il avait subi la torture dite du jaguar : il était suspendu à une barre, les pieds et les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.