Écrire Colombie, les menaces contre des défenseurs des droits humains doivent cesser

AU 126/10, AMR 23/021/2010, 2 juin 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 JUILLET 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des militants de plusieurs ONG du sud-ouest de la Colombie ont récemment reçu des menaces de mort. Ces personnes courent un grand danger, de même que le reste du personnel de ces organisations. Le 31 mai, plusieurs responsables de la communauté afro-colombienne de La Toma et de la réserve indigène de Cerro Tijeras, situées dans la municipalité de Suárez, dans le département du Cauca (sud-ouest de la Colombie), ont reçu une menace de mort envoyée par SMS sur leur téléphone portable. Cette menace, signée par le groupe paramilitaire des Aigles Noirs, nommait plusieurs personnes et organisations de défense des droits humains, notamment le conseil communautaire de La Toma, le Processus des communautés noires (PCN), l’Association pour l’investigation et l’action sociale (NOMADESC), ainsi que la Centrale unitaire des travailleurs (CUT). Toutes ces organisations se sont opposées au développement de mines d’or ou à des projets hydroélectriques prévus dans la région et dont les habitants estimaient qu’ils compromettaient leurs moyens de subsistance. La plupart des personnes visées par ce message avaient déjà reçu, le 5 mai, un SMS contenant une menace de mort, prétendument envoyé par un groupe paramilitaire se faisant appeler les Aigles noirs Nouvelle génération. Plusieurs jours auparavant, une autre menace de mort avait été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

USA/Mexique : un accord risque de mettre des milliers de vies en danger

Les États-Unis et le Mexique envisagent de reconnaître ce dernier comme « pays tiers sûr » et empêcher ainsi tous demandeurs d’asile de demander protection aux États-Unis. Signez notre pétition