Écrire Les membres de la communauté indigène de Viejo Velasco Suarez ...

... dans l’État du Chiapas, Diego Arcos Meneses (h), responsable communautaire, 42 ans, ainsi que quatre hommes portés disparus : Pedro Núñez Pérez (h), Mariano Pérez Guzmán (h), Miguel Moreno Montejo (h), Juan Peñate Montejo (h), AMR 41/067/2007 - Action complémentaire sur l’AU 307/06 (AMR 41/053/2006, 16 novembre 2006) et suivantes (AMR 41/054/2006, 24 novembre 2006 ; AMR 41/008/2007, 20 février 2007 ; AMR 41/012/2007, 16 mars 2007) Diego Arcos Meneses, responsable de la communauté indigène chol de Nuevo Tila, dans l’État du Chiapas, a été libéré d’une prison de l’État le 4 décembre : l’accusation a abandonné toutes les charges retenues contre lui faute de preuves. Toutefois, 20 autres personnes restent sous le coup d’un mandat d’arrêt et pourraient faire l’objet d’une procédure inéquitable. Diego Arcos Meneses a été arrêté le 14 novembre 2006, près du lieu où s’était produite une violente attaque, la veille, perpétrée par environ 300 individus armés. Elle visait les membres de la communauté de Viejo Velasco, et s’est soldée par la mort de quatre personnes et la disparition de quatre autres. Diego Arcos Meneses s’était rendu dans la communauté attaquée afin de vérifier si des blessés se trouvaient encore sur les lieux et de récupérer quelques effets appartenant à des personnes terrorisées qui étaient venues se réfugier dans son village. À l’origine, les autorités ont appréhendé Diego Arcos Meneses afin de recueillir son témoignage au sujet des violences. Comme on ne lui a pas lu sa déposition, alors que cela faisait (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !