Écrire Le comité de l’Utah refuse la grâce de Ronnie Lee Gardner, une action en justice est intentée

Action complémentaire sur l’AU 113/10 Index : AMR 51/051/2010, 16 juin 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 JUIN 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 14 juin, le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de l’Utah (États-Unis) a refusé d’accorder la grâce à Ronnie Lee Gardner. Les avocats de cet homme ont saisi un tribunal fédéral pour violation des droits civils car ils contestent l’équité de la procédure. Ronnie Gardner doit être fusillé par un peloton d’exécution le 18 juin. Le Comité des grâces et des libérations conditionnelles a examiné le recours de Ronnie Gardner les 10 et 11 juin. Dans sa décision, rendue le 14 juin à l’unanimité, il a estimé qu’il « n’exist[ait] pas de raison suffisante pour accorder la grâce ou commuer la peine de mort prononcée contre Gardner ». Plus tard dans la journée, les avocats de Ronnie Gardner ont saisi la cour fédérale de district de l’Utah, remettant en question « l’équité et l’impartialité du processus de délibération du Comité » et demandant un sursis à l’exécution. Selon eux, cet homme a été privé de son droit de bénéficier d’une procédure de recours en grâce devant une organe décisionnaire neutre car le procureur général de l’État tentait d’obtenir l’exécution de Ronnie Gardner tout en jouant le rôle de conseiller juridique auprès du Comité des grâces et des libérations conditionnelles. À l’appui de leur requête, les avocats de Ronnie Gardner ont présenté à la cour fédérale de district la déclaration (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.